Google maléfique?

Ce sujet est très important car son but est de faire comprendre comment Google en devenant trop important pourrait nuire à notre niveau de vie. Il donne des idées pour qu'il n'en soit pas ainsi. Notre avenir nous appartient si nous savons le construire. Pour AT&T Google est un empire maléfique qui doit être stoppé. AT&T n'est pas la seule entreprise à penser cela. Un grand nombre d'entreprises de presse pensent la même chose. Pour les consommateurs que nous sommes tous, pour que l'économie fonctionne correctement il est nécessaire qu'un minimum de concurrence existe dans tous les domaines.

L'absence de concurrence entraîne une baisse de pouvoir d'achat pour les consommateurs, un effort de recherche moindre et par conséquent une évolution moins rapide de la société. Soucieux d'offrir les meilleures conditions de concurrence afin de favoriser l'élévation du niveau de vie de leurs citoyens les Etats modernes ont adopté des lois.

Il est indéniable que le formidable essor de Google allait dans le bon sens mais la croissance des positions dominantes de Google ne va-t-elle pas finir par poser des problèmes?

Pour les individus ce qui pose problème c'est le manque de concurrence. Pour les entreprises ce qui pose problème c'est à la fois une trop grande concurrence, l'évolution des métiers et de leur financement, la position dominante de certaines entreprises. Les individus partagent avec les entreprises un problème commun : la position dominante de certaines entreprises.

Aux Etats-Unis pour régler le problème posé par une entreprise trop importante il y a le démantèlement. Google étant une entreprise américaine posant problème à la presse c'est sans surprise que nous pouvons lire une évocation du démantèlement de Google dans l'article "Google sous le feu des Etats généraux".

Les Etats généraux de la presse Française ont permis de faire le point sur cette activité. L'auteur du lien cité est Emmanuel PARODY, Economiste de formation, journaliste spécialisé dans les technologies de l'information. Il indique dans son article du 12 décembre 2008 :

<<Je l'écrivais en 2005 en comparant cette domination à celle des banquiers Lombards au Moyen-Age: l'enjeu c'est le pouvoir, celui qui contrôle les routes du commerce, filtre les échanges, les ponctionne, fixe les règles. En clair parce que Google contrôle les routes du commerce il est en situation de contrôler les mécanismes de fixation des prix.>>

En raison de la mauvaise image qu'a la publicité en France peu de personnes se rendent compte de son importance économique. Elle est indispensable pour que de nombreuses entreprises puissent vendre et donc créer ou maintenir des emplois. Le coût de la publicité se répercute sur les prix des produits. Si ce coût s'élève suite à une prise de bénéfices trop importante c'est non seulement notre niveau de vie qui diminue mais c'est aussi des emplois qui ne sont pas créés ou qui disparaissent.

Google a une excellente image auprès de beaucoup en raison des services gratuits qu'offre cette société. En fait ces services n'ont de gratuits que l'apparence. Ils font l'objet d'un troc et si les citoyens regardaient un peu plus attentivement les valeurs qui sont échangées dans ce troc l'image idéaliste bien française de Google en prendrait un coup. Je doute fortement que beaucoup comprenne pourquoi "Google contrôle les routes du commerce" et le pouvoir de Google qui en découle.

La notion de route sur Internet est difficile à comprendre car les routes ne sont pas physiques. Les routes sont des moyens d'accès. Avec une voiture pour accéder à un magasin on passe par des routes. S'il n'y a pas de chemin pour aller à un magasin il n'est pas possible d'y aller. De plus il est bien connu que plus il y a de passages sur une route plus il est intéressant pour un magasin de s'installer au bord de cette route. Dans le commerce traditionnel nous traiterions de fou celui qui construirait un magasin sans se préoccuper de la manière dont vont venir les gens. Il est par exemple fou de construire un beau magasin, offrant de nombreux produits à des prix défiants toutes concurrences en plein milieu d'un désert en pensant attirer les foules. Pourtant c'est ce que fond de nombreuses personnes sur Internet. Elles construisent ou font construire un site Internet en pensant que leur site sera vu du monde entier sans se soucier des routes et du trafic des routes qui vont conduire à leur site.

Il existe différentes manières de tracer un chemin vers un site Internet. J'ai été motivé à écrire cet article car je propose un système qui permet à des amateurs de vins, qu'ils soient lycéens, salariés, retraités, indépendants... d'avoir des revenus en devenant partenaires de la SARL Orvinfait. En plus ce système permet aux vignerons de vendre leurs vins dans de bonnes conditions. Pour cela je pense avoir inventé un nouveau système de vente qui est intéressant à la fois pour les vignerons, les partenaires de la SARL Orvinfait, les consommateurs. Bien sûr ce système a un coût alors comment peut-il être intéressant pour tous ceux que j'ai cités? Tout simplement parce que le coût de la route proposée est nettement moins cher que celle proposée par Google. Pour voir cela il faut avoir conscience que la route proposée par Google a un coût et que l'existence de routes vers un site Internet est nécessaire.

Il est vrai que les pages d'un site Internet peuvent paraître gratuitement dans Google. Il est également vrai que ceux qui consultent le moteur de recherche de Google ne paient rien. Tout semble gratuit alors parler de coût pour Google peut sembler complètement absurde. Pourtant Google est une entreprise cotée en bourse qui dégage de gros bénéfices. Déjà en mettant gratuit et gros bénéfices côte à côte nous comprenons facilement que tout n'est pas gratuit.

Le moteur de Google est une route qui peut conduire vers un site. Cependant est-ce que cela en fait pour autant une route gratuite vers des commerces présents sur Internet? Mettez-vous à la place de Google. Est-ce que vous donneriez quelque chose que vous pouvez-vendre? Posé comme cela la réponse est évidente encore faut-il se poser la bonne question. Google essaye au maximum de diriger les internautes vers là où elle le souhaite, de manière à ce que cela lui rapporte le plus possible. Si l'on regarde les résultats financiers de Google cela lui réussi plutôt bien.

Google c'est en 2008 : 21,8 milliards de dollars de chiffre d'affaires et 4,2 milliards de dollars de bénéfices. Ces bénéfices représentent 190 909 dollars par an et par salarié de Google( 22 000 ). Les revenus de Google sont essentiellement publicitaires.

A la lecture de ces chiffres il apparaît plusieurs choses: l'énormité des bénéfices par salarié et le fait que Google réalise un travail. Pour ce travail Google emploie vingt deux mille salariés. Ce travail consiste à offrir des services et des informations. Je pourrais rajouter gratuitement mais je ne le fais pas pour bien souligner que ce n'est vraiment pas fait d'une manière désintéressée. L'argent gagné par Google ne tombe pas du ciel, il représente une petite partie du prix des produits que nous achetons.

A partir du moment où les entreprises prennent conscience de ce travail et donc de ce coût de routage, elles vont pouvoir rechercher des solutions plus économiques comme celle que je propose pour les vignerons. Cependant si cette prise de conscience se fait trop tardivement le nombre d'alternatives à Google va considérablement diminuer. La conséquence sera que Google deviendra en position de quasi-monopole et pourra facturer des prix de plus en plus élevés et les produits que nous achèterons coûteront de plus en plus chers.

Maximiser le plus possible ses revenus est l'objectif normal de toutes les entreprises. Cependant à une certaine taille la recherche maximale de profits peut conduire à des actions économiques qui vont à l'encontre des intérêts des consommateurs et des Etats. La recherche du profit maximale doit apporter un plus à la société à partir du moment où elle apporte un moins il faut s'attendre à une réaction des Etats.

En ce qui concerne l'attaque d'AT&T envers Google il s'agit d'une attaque défensive. Nous le verrons AT&T essaye de limiter la croissance de Google. Est-ce que Google s'achemine vers une situation trop dominatrice qui justifie de prendre dès maintenant des mesures à l'encontre de Google?

Nous continuerons à analyser cela au cours des prochains articles.

Suite : Google bientôt dans notre cerveau?

Texte publié le 22 octobre 2009

Quelques liens vers des pages du site

Voici quelques liens parmi les dizaines de milliers de pages et les nombreuses rubriques de ce site.

Communes de France

Nous avons créé des pages pour l'ensemble des communes de France. Chaque commune a au moins une page sur ce site.

Que vous soyez professionnel ou particulier vous pouvez, gratuitement, profiter de la forte audience du portail Orvinfait pour faire connaître votre association, votre commune, votre entreprise.... Vous pouvez entre autres, insérer des textes et des liens au niveau des pages communales. Pour en savoir plus sur les services proposés cliquez ici.

Liste des rubriques du site

Page d'accueil

Cette page est conforme aux normes valables sur Internet XHTML 1.0 Strict et CSS2