Immobilier

Assurance habitation : qui rembourse bien ?

« La garantie d’être bien assuré  » est l’un des slogans du Crédit Agricole qui commercialise depuis plusieurs années un contrat d’assurance habitation et accident. Ce type de contrat devrait couvrir les petits et les grands crédits. En fait, ce n’est pas toujours le cas… Exemple avec la mésaventure de Pierre*, propriétaire d’un appartement à Paris.

Pierre vit à Paris avec son partenaire et ses deux fils. Pendant 12 ans, il paie chaque année le montant de son assurance habitation, signée avec sa banque, le Crédit Agricole d’Île-de-France (contrat n°3918570907).

A lire aussi : Combien coûte une assurance habitation maison ?

Selon son témoignage, le Crédit Agricole et son assurance Paciica sont brillants pour leur ponctualité extraordinaire : un nouveau contrat d’assurance lui est transmis chaque année, à date fixe, dans une jolie enveloppe blanche.

Il faut dire que l’Assurance de crédit agricole Paciica ne doit pas se plaindre : dans 12 ans, ce modèle assuré n’a pas connu moins sinistre. Jusqu’à ce jour d’octobre 2018 au cours duquel Pierre remarque son assurance : Une fuite d’eau a causé de graves dommages à sa salle de bain.

Lire également : 5 points à vérifier avant de choisir sa location

Un

numéro de plainte est attribué immédiatement (5052962907). A la fin du fil, son interlocuteur lui assure qu’il est « entre de bonnes mains » et que « tout viendra rapidement en ordre ». Rassuré, Pierre est heureux d’avoir contribué depuis plus d’une décennie à ce assurance qui lui avait été fortement recommandée par son conseiller agence bancaire du Crédit Agricole d’Île-de-France.

Quatre mois sans espace

salle de bain

Dans les jours suivants, l’assurance envoie un plombier inspecter la salle de bain. Ce dernier identifiera une fuite sur un tuyau d’admission l’eau, derrière la tuile de douche. « Pas de soucis, réparation et rénovation de la salle de bain sont soutenus, annonce le plombier. UN expert viendra à votre maison, et après avoir reçu son rapport, le travail va commencer. »

« C’était un soulagement », dit Pierre. J’ai été rassuré. Une famille de quatre personnes dans un appartement sans salle de bain, il est très compliqué gérer… » Nous sommes alors en Novembre 2018. Quatre mois plus tard, Février 2019, le travail n’a pas encore commencé et la situation est toujours à l’arrêt.

Dans ce contexte, la famille prend sa retraite au D. Pierre, sa femme et leurs deux enfants, se suivent tous les matins pour laver ainsi que mal dans le lavabo dans la salle de bain. Une ou deux fois par semaine, ils sont également réduits à aller à la piscine du quartier pour « Prends une vraie douche. »

« Cela devient intenable », soupire ce père, qui envisage maintenant de renvoyer les autorités compétentes en matière d’hygiène et de santé. « L’humidité pénètre partout, murs, sols… L’air est vicié. Notre médecin généraliste nous a conseillé de dormir le dernier, asthmatique, sur le canapé du rester pour l’éloigner de la salle de bain ».

Un procès ?

Depuis la déclaration de catastrophe, Pierre téléphone à tout le monde semaines à son assurance. Bien qu’il reste poli, il commence à voir rouge : sa salle de bain a été condamnée pour 4 mois et l’assurance n’a pas encore mandaté un plombier pour réparer la fuite d’eau.

Chaque semaine, ses interlocuteurs au Pacifica-Crédit Agricole l’assurent qu’ils comprennent son angoisse et sa colère et qu’ils ne savent pas pourquoi le vol n’a pas été réparé. L’expert, semble-t-il, ne transmettrait jamais son rapport… « On m’a expliqué avec empathie que tout devrait rentrer à la maison tôt dans l’ordre », dit-il. Sauf que les travaux n’ont pas encore commencé et Pierre ne voit pas le bout du tunnel. « Combien de réclamations qui, légalement, devraient être couvertes par une assurance immobilière et accident ne sont pas réellement couvertes ? Il se demande. Défendé, il envisage engager des poursuites judiciaires et engager une action collective contre votre assureur.

Pierre se souvient  » souvent la ponctualité avec laquelle son assurance Paciica — Crédit Agricole lui envoya un nouveau contrat d’assurance chaque année et procède immédiatement au retrait de sa contribution. Parfois, tout en naviguant sur Internet, voit la publicité de l’efficacité du Crédit Agricole et de son assurance.

*Le nom a été modifié.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0