Actu

4 conseils pour ouvrir une yaourterie

Une yaourterie est une entreprise de vente de petits plaisirs destinés à toutes personnes. Si ce commerce est très développé de nos jours, l’ouverture d’une yaourterie passe par plusieurs étapes. Découvrez dans cet article quelques conseils pouvant aider à facilement y arriver !

Trouver l’emplacement idéal

La réussite de son entreprise de yaourterie passe par le choix de son emplacement. En effet, il faut trouver un emplacement à vocation touristique destiné à la restauration rapide. Il s’agira donc de dénicher une zone de passage fréquentée par une clientèle cible offrant de nombreux avantages comme les zones commerciales, touristiques et le centre-ville. De plus, l’emplacement de votre yaourterie doit absolument vous permettre d’ouvrir le dimanche et doit être situé sur un axe offrant un passage aux potentiels clients comme le centre de loisirs, le centre commercial, un campus universitaire, un centre de fitness, etc.

L’essentiel est de bien positionner votre entreprise de yaourterie de sorte à donner l’envie aux passants d’y faire un tour. Aussi, sur le site https://www.mecafroid.fr vous trouverez toutes les machines qu’il vous faut pour fabriquer vos yaourts ou glaces.

Anticipez les démarches administratives

Avant de lancer une entreprise, il faut passer par plusieurs étapes, dont les démarches administratives qui sont capitales. En effet, il faut nécessairement opter pour un statut juridique et surtout faire une déclaration juridique de l’entreprise au niveau du centre des formalités des entreprises. De plus, il faudra acheter un fonds de commerce ou acquérir un droit au bail si vous rachetez le local afin de développer votre activité commerciale.

Étant donné qu’une yaourterie est un endroit où se commercialisent généralement des yaourts à emporter, il vous faut impérativement obtenir une licence à emporter auprès de la Marie de la ville qui abrite votre entreprise. Aussi, lorsque vous décidez de diffuser de la musique dans votre yaourterie, il faudra préalablement adresser une demande à la SACEM accompagnée d’une somme de redevance à verser chaque année.

Adopter un concept de yaourt spécial

La plupart des yaourteries offrent des glaces à yaourt 0 % afin de permettre aux clients d’y ajouter au choix des fruits, du chocolat, du coulis, etc. Ainsi, pensez au concept de commercialisation que vous allez adopter pour faire la différence afin d’attirer le maximum d’employés, de touristes, d’étudiants, etc. Il s’agira donc de trouver votre spécialité commerciale du yaourt avant même d’investir dans le matériel qu’il vous faut.

Faire de la publicité

Il s’agit de maximiser les chances de développement de votre yaourterie. Ainsi, il existe plusieurs moyens pour attirer la visibilité sur votre yaourterie. On distingue donc la méthode du bouche-à-oreille, les affiches publicitaires, les réseaux sociaux, les pancartes, etc. Il vous revient d’opter pour les moyens qui correspondent le mieux à vos attentes et vos moyens.

Une yaourterie est une entreprise de commerce de yaourts à emporter qui se développe de nos jours. Ces quatre conseils pour aideront à facilement ouvrir la vôtre.

0 0 0 0