Mode

Chaussures de sécurité respirantes : les avantages de la respiration au travail

Man Sitting on Tower Base

Pour certains travaux, pratiquement tout le personnel doit mettre des chaussures de sécurité. Ces chaussures qui sont censées protèger en cas d’incident peuvent plutôt être la cause de ces incidents si elles ne sont pas bien choisies. Il convient d’opter pour des chaussures de qualités, adaptées à votre terrain et surtout respirables.

Un confort assuré

Le confort climatique dans une chaussure dépend majoritairement d’une bonne expulsion de la transpiration. Lorsque la transpiration n’arrive pas à s’évaporer, vos pieds deviendront rapidement humides. S’il fait froid dans votre lieu de travail, l’humidité emmagasinée dans la chaussure augmentera naturellement votre sensation de froid. En effet, vous perdez six fois plus de chaleur avec une chaussure humide plutôt qu’avec une chaussure sèche.

A voir aussi : Existe-t-il des sous-vêtements sans couture pour homme ?

L’humidité est également désavantageuse dans les chaussures lorsqu’il faut chaud. Les gouttelettes d’eau retenues peuvent donner des sensations de surchauffe, ce qui aggrave votre inconfort. La température normale au niveau des pieds devrait être comprise entre 28 °C et 32 °C. Il est possible de maintenir cette température grâce aux chaussures de sécurité respirantes et de bénéficier dans le même temps d’un confort sans pareil.

Évite plusieurs risques

Le port de chaussures de sécurité respirante permet de réduire certains risques

A lire en complément : Comment s'habiller à la ménopause ?

Les risques sanitaires

L’humidité sous les pieds, dus au défaut de respiration de votre chaussure peut-être la source de plusieurs maladies à court terme. Les porteurs peuvent développer des maladies liées aux oreilles, au nez, aux amygdales, et au larynx. Sur le long terme, vous pourriez développer des troubles liés au nerf sciatique, aux genoux, à la vessie et d’autres parties de votre corps. Sachez également que l’humidité accroit les frottements dans la chaussure. Ce faisant, les risques d’apparitions d’ampoules sont assez élevés. Selon la gravité, vous serez peut-être obligé de passer quelques jours à la maison, ceci pouvant avoir des répercussions sur votre salaire.

L’humidité dans les chaussures est également source de plusieurs problèmes d’hygiène. En effet, l’environnement créé par l’humidité est propice pour la prolifération des bactéries. Or, ces derniers peuvent causer plusieurs maladies, dont l’apparition des mycoses.

Les risques dits indirects

Une fois les pieds mouillés, la sensation d’inconfort augmente, quelle que soit la température ambiante à l’extérieur. Cet inconfort à une répercussion indirecte sur toute votre humeur, votre motivation et votre concentration. Généralement, l’humidité dans les chaussures rend les travailleurs moins concentrés et donc moins performants. Vous pourrez donc constater une baisse de vos aptitudes. Un travail relativement simple vous paraîtra assez complexe.

Notez que la déconcentration peut être la cause de graves accidents. Si vous portez des chaussures de sécurité, c’est dire que vous travaillez dans un environnement un peu dangereux où les risques d’accident sont relativement élevés. Vous avez donc besoin de toute votre concentration pour éviter les incidents.

Le choix d’une chaussure de sécurité respirante

Pour choisir une chaussure de sécurité respirante, il faut tenir compte des différents matériaux utilisés pour leurs conceptions. Les bons matériaux sont ceux qui jouent deux rôles. D’abord, la matière doit faciliter la transpiration ensuite son évacuation. Portez également un regard attentif sur la semelle. Ici, préférez les matières qui ont une bonne capacité d’absorption. On vous recommande les mousses non tissées ou les mousses à cellules ouvertes. Mettez de côté toutes les semelles 100 % EVA.