Actu

Comment trader des options ?

Le trading d’options n’est pas le plus répandu en France et il présente un risque de perte en capital qui peut être très rapide. Celles-ci répondent à un fonctionnement spécifique qu’il faut connaître avant d’investir dedans. Nous vous proposons donc de découvrir les bases relatives au trading sur options.

Les options, qu’est-ce que c’est ?

Les options sont des contrats permettant de trader sur la valeur future d’un marché. Elles donnent le droit, et non l’obligation, de vendre ou d’acheter un instrument financier à un prix et une date convenus à l’avance. Les options les plus basiques sont aussi appelées « options vanilles » puisqu’elles ne disposent pas de spécificités supplémentaires.

Lire également : La solution pour se garer moins chère à l’aéroport de Toulouse

Il existe actuellement quatre façons d’utiliser une option :

  • L’achat d’un call. Dans ce cas, la perte est potentielle et reste limitée, tandis que le gain est illimité, en théorie.

    A voir aussi : Quels sont les avantages d’acheter votre viande en ligne ?

  • La vente d’un call. Le gain est limité au contraire de la perte qui peut être illimitée.

  • L’achat d’un put. En théorie, le gain est illimité alors que la perte potentielle est limitée.

  • La vente d’un put. Contrairement à l’achat d’un put, le gain est limité et la perte illimitée.

L’option comporte un prix d’exercice, une date d’échéance et une prime. Ces spécificités correspondent au risque pris par l’investisseur.

Quelles sont les bases du trading d’options ?

Avant de vous lancer dans le trading d’options, vous devrez connaître les bases et un vocabulaire spécifique. Parmi les termes à retenir, vous trouverez les signataires et détenteurs. L’acheteur d’une option est connu sous la désignation de détenteur et le vendeur sous le celui de signataire. Les notions suivantes sont aussi à connaître :

  • In the money. Quand le cours du marché sous-jacent est supérieur ou inférieur au prix d’exercice, l’option est dite « dans la monnaie ». Si le détenteur exerce son option, il serait en capacité de négocier l’actif à un prix plus avantageux que le cours actuel du marché.

  • Out of the money. Si l’option est hors la monnaie à date d’expiration, exercer l’option peut entraîner des pertes.

  • At the money. Dans ce cas, le cours du marché sous-jacent est égal au prix d’exercice ou qu’il est proche de celui-ci.

Il faut prendre en compte le fait que trois facteurs affectent la prime lorsqu’on trade les options. Il faut ainsi prendre en compte le niveau du marché sous-jacent, mais aussi le temps restant avant l’expiration et la volatilité du marché sous-jacent. Afin, il vous faudra déterminer la durée durant laquelle le marché est susceptible d’évoluer.