Santé

Comment steeper un e-liquide

Dans cet article, vous trouverez les différentes façons de faire steeper un e-liquide. Si vous fabriquez vos propres e-liquides, il est important de les faire steeper avant de les utiliser.

Conditions préalables pour le steep d’un e-liquide DIY

Cet article sera plus utile si vous avez déjà fabriqué du e-liquide maison. Il sera également plus intéressant ainsi que moins compliqué si vous utilisez le PG/VG comme base puisqu’il n’y a que deux ingrédients : la base et les arômes. Cependant, certaines personnes aiment faire steeper uniquement avec de la glycérine végétale (VG) ou propylène glycol (PG). Pour ceux qui préfèrent le VG, ils peuvent trouver des informations sur certains forums qui explique le processus de macération.

A lire également : Opérez vos dents de sagesse à Saint Cyr au centre Oroface

Un e-liquide est composé de deux éléments, le propylène glycol (PG) et la glycérine végétale (VG). Le PG est l’ingrédient principal en termes de concentration car il transporte mieux les arômes que le VG. Le VG a tendance à décomposer les notes aromatiques mais il permet une plus grande production de nuages lorsqu’il est vaporisé. Ce rapport PG/VG est donc variable en fonction des préférences de chacun. Lorsque vous achetez des atomiseurs pré-remplis, ils sont généralement composés d’une base 50/50 PG VG. Pour faire infuser vos e-liquides maison, vous pouvez utiliser l’un ou l’autre ou les deux ingrédients en les mélangeant à différents ratios pour obtenir ce que vous voulez. typique de PG / VG 50/50.

Le processus de steep d’un e-liquide avec du propylène glycol (PG) et de la glycérine végétale (VG).

Pour faire reposer votre e-liquide maison, vous aurez besoin de temps et de patience. Dans tous les cas, il ne faut jamais tenter d’accélérer le processus en utilisant la chaleur ou en l’exposant au soleil. Il est donc préférable de placer le flacon dans un endroit sombre à température ambiante pendant quelques jours avant de l’utiliser. Certaines personnes ne ferment pas tout de suite le flacon d’eliquide DIY et attendent quelques heures (comme un bon vin qui décante), cela s’appelle le breathing ! mais l’efficacité de cette méthode n’a pas été confirmée. Le processus de maturation peut également être accéléré en secouant occasionnellement le mélange tout en le conservant dans un endroit frais et sombre.

Lire également : Ne plus ronfler : les remèdes naturels

Il est également nécessaire d’ajouter une base dans le mélange de votre e-liquide avant de le faire steeper. Certaines personnes préfèrent ajouter une base 50/50 PG / VG pour des raisons de goût et de simplicité, celle-ci allie saveurs et vapeur ! Un avantage car vous serez en mesure de laisser reposer votre e-liquide en moins de temps si vous utilisez une base de DIY 50/50.

En conclusion, plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour steeper un e-liquide : macération à froid avec agitation, ou steep éclair avec certains produits.

Comment accélérer le steep d’un e-liquide ?

Macération à froid avec agitation :

Il s’agit d’immerger votre mélange dans l’eau froide pendant environ 24 heures, puis de l’agiter vigoureusement. Vous pouvez répéter ces étapes plusieurs fois pour accélérer le processus de repos si vous le souhaitez. Cependant, gardez à l’esprit que les résultats ne sont pas garantis, même après avoir répété cette méthode plusieurs fois

Faites un mix de plusieurs arômes ou additifs :

Il a été prouvé que certaines substances ont un effet de d’accélération sur les mélanges de e-liquide lorsqu’elles sont ajoutées pendant quelques minutes ou secondes en fonction de leur concentration. Par exemple, l’ajout d’une goutte d’extrait de vanille pour 10 ml avec d’autres ingrédients ajoutera de la saveur et du parfum sans affecter les performances de la cigarette électronique.

La technique du streathing

Le processus de macération peut également être accéléré en secouant occasionnellement le mélange avec de l’air. Cela s’appelle le streathing ! Vous pouvez faire steeper votre e-liquide en le laissant avec les arômes dans un endroit sombre et en ouvrant de temps en temps vos fioles pour le faire « respirer »!. Ce processus prend généralement entre 1 et 3 semaines en fonction de vos goûts (plus vous donnez de temps à votre mélange, plus les arômes seront profonds).

Combien de temps steeper son e liquide ?

En fonction du mélange, du goût et des ingrédients utilisés pour votre e-liquide, le steep peut prendre entre une semaine et plusieurs mois. En effet, il est recommandé d’attendre au moins 3 semaines avant de vaper un mélange de e-liquide DIY fait maison . Cependant, certaines personnes qui font maturer leur e-liquide préfèrent le laisser reposer quelques mois avant de le déguster.

La saveur d’un e liquide peut changer avec le temps Après environ 5 jours de steep , les saveurs sont moins fortes mais plus arrondies et complexes. Cela vous permettra de percevoir des notes délicates qui ne seraient pas perceptibles si le mélange était consommé directement après sa préparation.

Pour la plupart des vapoteurs, la durée minimale d’une semaine est requise pour les mélanges d’e liquides DIY maison.

En conclusion, plus c’est long, mieux c’est !

En fonction de vos préférences, de vos goûts et de votre mélange d’e-liquides, il faut parfois plusieurs mois à certains vapoteurs pour augmenter les saveurs de leurs mélanges d’e-liquides DIY. Plus vous donnez de temps à votre mélange e-liquide, plus les saveurs seront profondes.

Les différents facteurs qui influencent le steep d’un e-liquide

Les saveurs et la qualité du steep d’un e-liquide sont influencées par différents facteurs qui doivent être pris en compte lors de sa préparation. Le rapport PG/VG (propylène glycol/glycérine végétale) joue un rôle crucial dans le processus de maturation du mélange. En général, les e-liquides avec une plus grande proportion de glycérine végétale nécessitent un temps de steeping plus long que ceux avec une plus grande proportion de propylène glycol.

La quantité d’arômes utilisée peut aussi affecter le temps nécessaire au steeping. Un dosage élevé en arômes peut demander un temps supplémentaire pour que les saveurs se mélangent harmonieusement et atteignent leur plein potentiel gustatif.

La température ambiante est aussi un élément à prendre en considération. Les liquides qui reposent dans des environnements chauds peuvent avoir besoin d’un temps de maturation moins long par rapport à ceux conservés dans des endroits frais ou même réfrigérés.

Il faut noter que certains arômes ont naturellement besoin de plus de temps pour se développer pleinement. Par exemple, certains fruits comme les agrumes ou encore certains types complexes comme la crème brûlée peuvent nécessiter une période prolongée afin que toutes leurs nuances aromatiques soient perceptibles lors de la vape.

L’utilisation d’alcool ou non dans la recette peut aussi influencer le tempo du steep. L’alcool facilite souvent l’extraction des arômes et accélère donc le processus de maturation.

Il faut être vigilant afin de trouver l’équilibre parfait pour votre e-liquide. Chaque mélange est unique et nécessite une approche personnalisée pour obtenir des saveurs optimales.

Les erreurs à éviter lors du steep d’un e-liquide DIY

Pensez à bien respecter les doses recommandées lors de l’utilisation des arômes. Une surdose d’arôme peut entraîner une saturation des saveurs et rendre l’e-liquide trop intense voire désagréable à vapoter. De même, une sous-dose pourrait ne pas donner le goût souhaité. Il est donc primordial de suivre attentivement les instructions fournies par le fabricant ou de faire preuve d’une certaine prudence lorsque vous ajustez les quantités.

Une autre erreur fréquente consiste à être impatient durant le processus de maturation. Certains vapoteurs pensent qu’en agitant vigoureusement leur flacon ou en chauffant rapidement leur mélange, ils peuvent accélérer la réaction chimique nécessaire au développement des saveurs. Cette pratique peut souvent se solder par un échec car elle perturbe la progression naturelle du steeping et risque d’altérer l’équilibre subtil entre les différents composants aromatiques.

Il faut éviter toute exposition directe à la lumière du soleil pendant le temps de maturation. Les rayons UV peuvent altérer la composition chimique du liquide et nuire ainsi aux arômes recherchés.

N’hésitez pas à tester votre e-liquide à différentes étapes de son steeping. Chaque vapoteur a sa propre préférence en termes d’intensité aromatique et cette expérience vous permettra de déterminer le moment idéal pour arrêter la maturation.

En évitant ces erreurs, vous pourrez profiter pleinement des saveurs complexes et équilibrées que votre e-liquide DIY peut offrir. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un processus qui demande patience et précision, mais les résultats en valent largement la peine !