Maison

7 conseils pour ne pas se tromper dans les mesures d’un meuble de cuisine

L’une des pièces dans la maison où l’on passe le plus de temps? La cuisine, bien entendu! En effet, si elle est l’endroit désigné pour la préparation de repas tous plus savoureux les uns que les autres, elle est également synonyme d’échanges entre amis et de détente avec la famille. C’est pourquoi il est courant que l’on souhaite y insuffler un peu de nouveauté, quitte à procéder à l’ajout d’un meuble de cuisine. Or, avant de passer une commande auprès d’un fabricant de meubles, il est évidemment requis de mesurer l’espace dont on dispose. Comment ne pas se tromper?

Qu’entend-on par meuble de cuisine?

Un meuble de cuisine, ce peut être une table à manger, un buffet, une desserte… Mais dans la plupart des cas, une telle appellation désigne avant tout l’îlot, qui constitue un véritable élément central de la pièce. Quoi qu’il en soit, le bien que l’on souhaite acquérir, qu’il soit acheté dans un magasin à grande surface ou conçu par l’entremise d’un fabricant de meubles, devra respecter les mesures de la cuisine. En effet, ce dernier ne devrait pas être trop gros, ni trop petit.

A lire en complément : Une serrure de qualité pour un maximum de sécurité

D’où la nécessité des 7 conseils suivants, lesquels sont parfaits pour éviter de se tromper en mesurant!

Mesurer un meuble en 7 astuces

  1. Avant de chercher un meuble de cuisine à acheter, il faudrait prendre plus de mesures que pas assez. Ainsi, de la profondeur et la longueur, en passant par la hauteur et la largeur, il faut tout mesurer!
  2. L’une des façons les plus simples d’éviter les erreurs lors de la prise de mesures consiste à mesurer à nouveau pour s’assurer que tout concorde.
  3. Une autre astuce toute simple, qui permet d’éviter les erreurs potentielles? Il s’agit tout simplement de prendre son temps et d’utiliser des outils correctement identifiés. Par exemple, un ruban à mesurer dont la moitié des chiffres inscrits sont effacés par l’usure ne correspond certainement pas à « un outil de qualité »!
  4. Si on ne se sent pas à l’aise de procéder aux mesures on peut tout simplement faire appel à un ami qui s’y connaît dans les rénovations et lui demander d’accomplir cette tâche pour nous.
  5. En outre, il est également suggéré d’avoir une marge de 2 à 3 centimètres, afin de s’assurer que le meuble rentrera dans l’espace lui étant destiné.
  6. Pour emboîter les planches si le meuble sera installé à la verticale, il est astucieux d’avoir un 5 centimètres de marge en largeur et en hauteur, afin de pouvoir fixer le dessus, le socle et les montants sur le côté.

Enfin, pour éviter quelque erreur que ce soit dans la prise des mesures en vue de l’achat ou la fabrication d’un meuble, pourquoi ne pas faire appel à l’expertise d’un fabricant de meubles? Ce dernier, en plus de prendre en considération notre budget, nos désirs et nos besoins, peut s’occuper de tout mesurer sans erreur, pour ensuite concevoir un meuble de cuisine à la hauteur de nos attentes.

A lire aussi : L’acousticien, un métier méconnu