Auto

Comment les amortisseurs peuvent améliorer votre conduite

Comment les amortisseurs peuvent améliorer votre conduite

Les amortisseurs avant et arrière d’un véhicule sont chargés de limiter le rebond durant la conduite. Ils contribuent également à la bonne tenue de route de votre voiture. Et quand ils deviennent usés, la sécurité n’est plus garantie et le confort de conduite peut être compromis. Alors si vous constatez que vos amortisseurs sont usés, faites appel à un professionnel pour les faire remplacer.

Amortisseurs : le rôle

Les amortisseurs avant et arrière ont pour rôle de réduire le mouvement du ressort de suspension. En effet, celui-ci est susceptibles de rebondir s’il est trop souple. Les amortisseurs atténuent ainsi son mouvement et évitent l’effet de rebond. N’hésitez pas à jeter un œil à l’amortisseur feu vert qui est très pratique.

A découvrir également : Toutes les pièces pour réparer son solex

Par ailleurs, les amortisseurs sont notamment indispensables dans les virages serrés, les routes accidentées et les nids-de-poule. Leur absence rendrait la conduite très fatigante, et même dangereuse. Les rôles des amortisseurs sont ainsi les suivants :

  • Garantir la mesure du mouvement des ressorts d’amortisseur,
  • Le maintien du contact entre la surface de la route et les pneus,
  • L’absorption des chocs et éliminer les effets de rebond,
  • Limiter les vibrations dans l’habitacle,
  • Optimiser l’efficacité du freinage,
  • Optimiser la précision du système de direction.

Amortisseurs : fonctionnement

Les amortisseurs travaillent avec le ressort de suspension pour garantir le maintien du contact entre les pneus et la surface de la route. De cette manière, la voiture reste équilibrée.

A découvrir également : Le tarif du permis moto : tout ce qu'il faut savoir avant de s'engager

Comment les amortisseurs peuvent améliorer votre conduite

L’amortisseur avant ou arrière d’une voiture se présente sous la forme d’un piston tubulaire. Il est généralement situé à l’intérieur du ressort de suspension d’une voiture. Le tube de l’amortisseur est rempli de gaz ou d’huile et le piston se déplace à l’intérieur.

Le piston va se comprimer, déplaçant l’huile d’une chambre du cylindre à l’autre. Si l’amortisseur se dilate, le piston se déplace vers le haut et l’huile vers le bas : les vibrations peuvent ainsi être absorbées.

Il existe aussi des amortisseurs à gaz qui utilisent de l’huile, selon le même principe que les amortisseurs hydrauliques. Ils utilisent du gaz au lieu de l’air.

Les différents types d’amortisseurs

Les amortisseurs hydrauliques à double tube sont le plus courant, utilisés dans la plupart des véhicules aujourd’hui. L’énergie est générée par le mouvement du piston dans l’huile et dissipée sous forme de chaleur.

Concernant les amortisseurs hydropneumatiques ou oléopneumatiques monotube, ils comportent une chambre remplie de gaz sous pression et une autre chambre remplie d’huile et les deux sont séparées par un piston. Lorsque la tige pénètre dans le tube de l’amortisseur, le volume du fluide, qui est incompressible, est réduit. La pression augmente et le gaz agit en guise de ressort.

L’amortisseur hydraulique à palettes est un système plus ancien qui consiste en une palette placée dans un réservoir d’huile. Elle ralentit le passage d’une chambre à l’autre et était utilisée dans les voitures de série et de course jusque dans les années 1960.

Il y a aussi les amortisseurs pneumatiques présents surtout au niveau des véhicules de transport. Ils fonctionnent selon le principe du cylindre. Les amortisseurs à inertie sont composés de cylindre rempli d’huile dans lequel il y a un déplacement d’une masse entre deux ressorts. Ils sont connus pour avoir été montés sur la Citroën 2CV.

Il faut remplacer les amortisseurs en moyenne tous les 80 000 km. Il est fortement recommandé de changer également les butées d’amortisseurs qui doivent de toute façon être retirés.