Actu

Est-ce qu’il est possible de préparer soi-même son e-liquide ?

e-liquide 

L’e-liquide est le carburant de la cigarette électronique si votre dispositif n’est pas jetable. Pour une raison ou pour une autre, plusieurs personnes veulent préparer elles-mêmes leur liquide de vapotage. Est-ce vraiment possible ? Sachez que oui, si vous êtes un bon bricoleur, vous pouvez vous-même réaliser votre e-liquide. Cependant, pour réussir ce projet, vous devez suivre une démarche bien précise. Celle-ci est évoquée ici.

Oui : il est possible de préparer soi-même son e-liquide

Comme le verrez un peu partout et même sur internet, vous avez en effet la possibilité de préparer vous-même votre e-liquide. C’est d’ailleurs un concept à encourager puisque cela présente plusieurs avantages non négligeables.

A lire également : Le rôle de la technologie dans la réinvention du marketing numérique

Lorsque vous réalisez vous-même votre e liquide, vous avez la possibilité de contrôler la qualité des composants utilisés pour le faire. Ainsi, en vapotant, vous aurez l’assurance de faire usage d’un produit de qualité.

En plus, lorsque vous fabriquez vous-même votre liquide pour e-cigarette, vous réalisez forcément quelques économies. Ce qui permet d’en faire en grande quantité et de bien profiter de vos instants de plaisir.

Lire également : Problème de thermostat ou de fournaise ?

Toutefois, retenez que préparer votre propre e-liquide demande du temps et surtout un peu de pratique pour éviter toute déconvenue.

Étapes nécessaires pour fabriquer vous-même votre e-liquide

e-liquide 

Les différentes étapes pour préparer son e-liquide sont les suivantes.

Choisir et acheter le matériel et les ingrédients nécessaires

Pour fabriquer un liquide pour une cigarette électronique, vous devez avoir les bons instruments et les ingrédients adaptés. En ce qui concerne les ingrédients, vous aurez besoin :

  • d’un liquide de base (mélange de glycérine végétale ou VG et de propylène glycol ou PG) ;
  • de la nicotine si vous en prenez ;
  • des arômes.

Pour ce qui est du matériel de réalisation, il faut avoir des gants, des récipients pour les e-liquides, des bouteilles de stockage, les étiquettes.

Technique de préparation de votre e-liquide

Pour réaliser votre e-liquide, vous commencez par peser les poids ou par mesurer les volumes des divers ingrédients à utiliser. Afin d’éviter de vous tromper, vous pouvez utiliser des calculatrices en ligne afin de prendre les proportions qu’il faut. Sinon, de manière traditionnelle, des seringues graduées ou une balance peuvent faire l’affaire.

Une fois que vous avez bien mesuré les différents composants de votre e-liquide, vous pouvez les mélanger dans les récipients appropriés. Cette manipulation doit être faite avec la plus grande attention afin d’éviter toute déconvenue.

Étiqueter les flacons contenants vos e-liquides

Dès que vous avez terminé de préparer votre liquide, vous devez étiqueter les flacons de vos e-liquides. Sur chaque bout de papier, vous devez marquer les éléments suivants : la date de création de votre e-liquide et le rapport VG/PG utilisé. Vous ne devez pas aussi oublier d’y renseigner le taux de nicotine et le pourcentage des arômes présent.

Le trempage de votre e-liquide

Après la phase précédente vient celle du trempage. En réalité, il s’agit du temps accordé aux ingrédients de votre e-liquide pour bien se mélanger. Cette période n’est pas fixe ; elle dépend grandement de la qualité des éléments utilisés pour faire le mélange.

Le test : dernière étape

Le trempage étant passé, vous pouvez alors passer au test de ce que vous avez fabriqué. C’est le moment de vérité qui vous permettra de savoir si votre e-liquide est une réussite ou pas. Toutefois, si vous respectez les instructions des fabricants des ingrédients utilisés, le résultat doit être au rendez-vous.