Santé

Quelle est la flexibilité passive ?

La flexibilité est la latitude de mouvement d’une articulation. On peut l’augmenter par des étirements articulaires. La flexibilité est souvent associée à la souplesse. Les étirements font certainement partie de la prévention des blessures et de la santé. La flexibilité passive quant à elle améliore notre capacité à contrôler ou à stabiliser nos articulations. Découvrez-en plus sur la flexibilité passive dans cet article.

Qu’est-ce que la flexibilité ?

La flexibilité peut être définie comme la capacité d’extension maximale des muscles à s’étirer lorsqu’une articulation bouge. L’amplitude des mouvements de l’articulation peut être limitée par différents facteurs, certains d’origine structurelle, par une altération des tissus. La flexibilité n’est pas considérée comme une qualité physique de base par les spécialistes du sport. La flexibilité est l’amplitude de mouvement d’une articulation ou d’un groupe d’articulations. C’est aussi la capacité à déplacer efficacement les articulations dans une amplitude de mouvement complète. L’amélioration de votre souplesse peut vous aider à vous déplacer plus confortablement. Une étude sur les séjours yin yoga à travers le monde montre l’efficacité de ces derniers pour une meilleure flexibilité. C’est une qualité physique qui conditionne la capacité fonctionnelle des articulations à se déplacer dans les limites idéales.

A découvrir également : Comment steeper un e-liquide

Qu’en est-il de la flexibilité passive

Il s’agit d’une méthode d’entraînement souvent pratiquée lors des séjours yin yoga. Il s’effectue au moyen d’étirements lents et soutenus. L’étirement ou la flexibilité passifs implique qu’une force extérieure, telle que la pression d’une autre personne ou la force de gravité, étire vos membres à votre place. Cela vous permet de vous détendre davantage pendant l’étirement, tandis que cette autre force maintient votre membre dans la bonne position. La flexibilité passive est l’amplitude du mouvement d’une articulation. On l’obtient en utilisant des forces externes.

Quelques avantages de la flexibilité passive

Il existe deux types d’étirement : passif et dynamique. L’étirement passif est ce que nous faisons lorsque nous posons notre pied contre le mur pour étirer les ischio jambiers ou quelque chose de similaire.

A lire en complément : Comment perdre du ventre naturellement ?

Augmenter la flexibilité en toute sécurité

Levez-vous et touchez vos orteils. Vous avez des difficultés ? Tout le monde connaît l’importance de la souplesse, mais il peut être difficile de l’acquérir de la bonne manière. Les étirements permettent de gagner en flexibilité et en endurance. S’ils ne sont pas faits correctement, vous ne pouvez que vous blesser. Vous pourrez faire des flexions arrière et toutes sortes de super films de yoga ou aller à un séjour de yin yoga.

Excellente méthode de récupération

Les étirements passifs sont un excellent moyen de se calmer facilement. Ils ne vous obligent pas à faire des tours de piste supplémentaires. Ils vous permettent aussi de ralentir votre respiration et d’évacuer les tensions afin de récupérer rapidement. Après un moment de travail assis dans une même chaise ou une semaine d’activité sportive intense, rien de mieux qu’un séjour de yoga. Somme toute, la flexibilité passive est un bon moyen de relaxation pour enfant comme adulte. En effet c’est une méthode d’entraînement qui combine des mouvements simples et faciles à réaliser pour un meilleur bien-être.