Maison

Nos conseils pour installer un faux plafond

L’installation d’un faux plafond s’est largement imposée pour dissimuler les imperfections du plafond et les gaines techniques (conduites sanitaires, réseau électrique, ventilation…). Heureusement, il est aujourd’hui possible d’acheter de faux plafonds tendus en PVC ou en polyester. Ils ont l’atout d’être facile à poser, design et durable. Pour installer un faux plafond, voici tous nos conseils.

Comment installer un plafond tendu ?

Si le faux plafond est largement utilisé en ce moment, c’est parce qu’il a l’atout d’être facile à poser. De plus, il peut s’installer dans n’importe quelle pièce. L’installation d’un faux plafond tendu peut survenir dans le cadre de la finition d’une maison neuve, d’une rénovation partielle ou encore d’une rénovation globale.

Lire également : Retour colis boîte aux lettres : procédure simplifiée et astuces

Grâce à la facilité de pose, vous pouvez réaliser vous-même les travaux si vous avez l’âme d’un bricoleur. Faire appel à un installateur de faux plafond est aussi possible, voire préconisé, si vous cherchez un résultat impeccable. En effet, ce professionnel dispose de compétences pour réaliser ce type d’ouvrage. Grâce à son service, vous ne risquez pas d’avoir un plafond mal posé ou inesthétique.

Pour installer vous-même votre plafond tendu, il vous faut d’abord un certain nombre d’outils et matériels, comme un détecteur de matériaux, une perceuse, une lime, un laser…

Lire également : Comment remplacer un pêne demi tour bloqué : une procédure pas-à-pas

Les faux plafonds ne se fixent pas directement sur le plafond, mais plutôt au mur. Pour y procéder, il faut d’abord fixer des lisses profilées aux murs. Il faut ensuite étirer le faux plafond d’un mur à l’autre. Selon le type de plafond tendu que vous choisissez, deux techniques de pose peuvent s’appliquer :

  • Le montage à chaud, qui s’opère si vous optez pour un faux plafond en PVC ;
  • Le montage à froid, si vous optez pour un faux plafond en polyester.

Quel est le tarif d’installation d’un faux plafond ?

Le prix d’installation d’un faux plafond comprend non seulement le prix du matériel, mais également les frais de pose. Pour le coût du plafond tendu en PVC, prévoyez entre 50 € à 110 € pose comprise, contre 60 € et 120 € pour le plafond en polyester. Ces tarifs dépendent de nombreux facteurs, comme le matériau choisi (PVC ou polyester), la configuration de la pièce, l’état du plénum…

Comment choisir son faux plafond ?

Pour bien choisir son faux plafond, voici les points qui méritent toute l’attention :

  • Le matériau: le faux plafond tendu en PVC a l’avantage d’être moins cher. Il se pose à chaud, avec un canon à chaleur. Le faux plafond en polyester, quant à lui, est plus rigide, mais plus coûteux ;
  • Le type de faux plafond, pouvant être semi-confectionnés ou confectionnés. On distingue également les plafonds tendus lumineux, les plafonds tendus acoustiques et les plafonds tendus design ;
  • La finition, pouvant être mat, miroir, satiné ou laqué…

Pourquoi installer un faux plafond ?

Installer un faux plafond en PVC ou en polyester est avantageux. Tout d’abord, cette solution permet d’optimiser l’isolation de la maison au niveau du plafond. Ces matériaux présentent un niveau d’isolation élevé. Le plafond tendu constitue également une solution décorative pour sublimer l’intérieur de la maison. Enfin, il permet de cacher les tuyaux, les gaines électriques et les imperfections au niveau du plafond.