Actu

Comment sont les routes au Maroc ?

Le Maroc a toujours été l’une des destinations les plus populaires auprès des touristes et des vacanciers. Le pays offre une expérience particulière et constitue une expérience de découverte d’une nouvelle culture. Cela va au-delà du désert, des restaurants et des hôtels célèbres. L’une des choses qui vous marqueront au Maroc, ce sont les routes. Dans l’article suivant, nous vous invitons à voyager en vous présentant les routes marocaines.

Les palmiers de la vallée du Ziz

La vallée du Ziz, sculptée par la rivière du même nom, forme un paysage unique. Notamment là où la rivière dessine une faucille emblématique qui oblige tout voyageur à sortir son appareil photo. Cette vallée est un véritable carrefour. Ceux qui se rendent dans le désert de Merzouga la traversent. Mais également ceux qui se rendent de Fès à Erfoud dans l’une de ses directions.

A voir aussi : Comment trader des options ?

La route traverse un authentique verger de palmiers. À chaque virage de la route, vous pouvez laisser votre véhicule et vous arrêter pour écouter les oiseaux. Ceci en profitant du paysage toujours vert à l’ombre des palmiers.

Les gorges sinueuses du Dadès

La route sinueuse des gorges du Dadès serpente entre des falaises de plus de 300 mètres de haut. Un spectacle de la nature qui transforme la route en une expérience inoubliable. Sur 25 kilomètres, les kasbahs se confondent avec un paysage rude.

A lire en complément : Alizée : biographie et actus

Le point culminant de cet itinéraire est la zone où le grès rouge dessine des formes fantaisistes. Elles sont appelées « doigts de singe ». La vue du sommet vaut bien la section de virages serrés. Toutefois, elles ne conviennent pas aux personnes sujettes au mal des transports.

Le port dangereux de Tizi n’Tichka

Le col de Tizi n’Tichka traverse les montagnes de l’Atlas et atteint une altitude de 2 260 mètres. C’est un col qui a été construit par l’armée française en 1936 et qui était initialement destiné à un usage militaire. C’est le point de passage pour ceux qui voyagent entre Marrakech et les premières dunes du Sahara. Le Tizi n’Tichka est considéré comme l’une des routes les plus dangereuses au monde.

Surtout en été, lorsque le mouvement des habitants et des touristes augmente, ou en hiver. Car la neige peut entraver le passage. Dans tous les cas, il vaut la peine de profiter du plus haut col du nord du continent africain. Surtout pour ses vues incommensurables.

Vers le désert de l’Erg Chebbi

Vous voulez découvrir le désert du Sahara de près et ne pouvez pas vous déplacer en 4×4 ? La zone la plus accessible est la route de Merzouga à Erg Chebbi, près de la frontière avec l’Algérie. Le désert de l’Erg Chebbi mesure environ 22 kilomètres de long et cinq kilomètres de large.

En outre il cache certaines des plus grandes dunes du Maroc, pouvant atteindre 150 mètres de haut. Admirer le désert au coucher du soleil est une expérience inoubliable. Pour cela, vous pouvez séjourner dans un hébergement à proximité des dunes ou dans un camp installé dans le désert.

Le mystère de la route des Mille Kasbahs

La route dite des Mille Kasbahs ont une importance particulière. Elle relie les montagnes de l’Atlas et ses sommets enneigés une grande partie de l’année au désert du Sahara. En chemin, vous trouverez des vallées dominées par des kasbahs, l’une des constructions architecturales les plus caractéristiques du Maroc.

Sur la route des kasbahs, le ksar d’Ait Ben Haddou est une étape à ne pas manquer. Cette ville fortifiée construite en pisé, flanquée de tours de guet, est restée inchangée au fil du temps. Elle est entourée des vallées infinies de la région qui ont servi de décor à de nombreux films.

D’Agadir à Essaouira au parfum de la mer

Pour découvrir la côte marocaine, rien de tel que de se rendre d’Agadir à Essaouira par la route qui longe la mer. Ne manquez pas la plage de Taghazout. Là, vous pourrez profiter de la plus pure atmosphère de surf et de pêche qui imprègne encore la ville.

De Taghazout à Tamri, la route ne se détache pas de la mer. Derrière chaque virage, vous trouverez une belle plage qui vous invitera à vous arrêter en chemin. Vous devez calculer que la route prendra plus de temps que vous ne le pensez. En effet, il est très difficile d’ignorer la tentation.

Si vous traversez le Maroc du nord au sud, vous trouverez plus d’une surprise. La route la plus monotone peut soudainement se transformer en un paysage merveilleux de l’autre côté de la fenêtre. Au-delà du volant s’ouvre un monde magique à découvrir.