Auto

Les chevaux fiscaux d’une voiture : ce que vous devez savoir

Si vous êtes amateur de voitures, vous avez sûrement entendu parler de chevaux fiscaux. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ? Les chevaux fiscaux sont une mesure de la puissance fiscale d’un véhicule, utilisée pour calculer le coût de la carte grise et de l’assurance. Le nombre de chevaux fiscaux est déterminé par un calcul complexe prenant en compte la cylindrée, le nombre de cylindres et d’autres facteurs. Plus le nombre de chevaux fiscaux est élevé, plus le coût de la carte grise et de l’assurance sera élevé. Lorsque vous choisissez une voiture, vous devez prendre en compte le nombre de chevaux fiscaux pour éviter les coûts élevés.

Le cheval fiscal : qu’est-ce que c’est

Si vous êtes amateur de voitures, il faut comprendre ce qu’est un cheval fiscal. Cette mesure a été mise en place pour établir une taxe sur les véhicules à moteur et permettre aux automobilistes de payer une somme proportionnelle à la puissance fiscale de leur voiture.

A voir aussi : Les avantages des voitures familiales pour les vacances

Les chevaux fiscaux sont calculés en fonction d’un certain nombre de critères tels que la cylindrée du moteur, le nombre de cylindres, la puissance maximale délivrée par celui-ci ainsi que sa cylindrée. Plus ces critères sont importants, plus les chevaux fiscaux seront nombreux.

Le coût total d’une carte grise peut varier considérablement en fonction du nombre de chevaux fiscaux. Effectivement, si votre voiture dispose d’un grand nombre de chevaux fiscaux (plus précisément 8 CV ou plus), le tarif sera significativement plus élevé que s’il ne possédait que quelques CV.

A lire aussi : Le tarif du permis moto : tout ce qu'il faut savoir avant de s'engager

De même pour l’assurance automobile : le montant des primes est souvent influencé par le nombre de chevaux fiscaux dont bénéficie votre voiture. Si celle-ci en détient beaucoup, plusieurs niveaux, elle pourrait être considérée comme étant très onéreuse et donc susceptible d’occasionner des frais conséquents auprès des compagnies d’assurance.

Calcul du nombre de chevaux fiscaux : comment ça marche

Les automobilistes doivent donc être conscients de l’importance des chevaux fiscaux lorsqu’ils achètent un nouveau véhicule ou qu’ils souhaitent en vendre un. Il est utile de connaître la méthode exacte pour calculer le nombre de chevaux fiscaux dont dispose une voiture.

Le calcul des chevaux fiscaux se fait grâce à une formule mathématique assez complexe qui prend en compte tous les critères évoqués plus haut. Le coefficient utilisé pour chaque élément dépend aussi du type et de la puissance du moteur.

Dans les faits, cette opération est souvent effectuée par les services administratifs compétents tels que la préfecture ou la sous-préfecture. Toutefois, il existe aujourd’hui plusieurs sites internet qui proposent aux internautes d’estimer eux-mêmes le nombre de chevaux fiscaux d’un véhicule simplement en renseignant quelques informations clés telles que la marque et le modèle.

Il faut toutefois être conscient que ces estimations ne sont pas toujours précises car elles ne prennent pas en compte tous les critères nécessaires au calcul complet des chevaux fiscaux. Il peut donc être judicieux de s’appuyer sur l’expertise d’un spécialiste automobile si vous souhaitez obtenir un chiffre fiable.

Même si cela peut sembler fastidieux et compliqué à première vue, comprendre ce qu’est un cheval fiscal est crucial pour tout propriétaire ou futur acquéreur d’une voiture. En connaissant bien cette mesure et ses implications financières, vous pourrez faire des choix plus éclairés et économiser de l’argent à long terme.

Carte grise et assurance : l’impact du cheval fiscal

Le nombre de chevaux fiscaux d’une voiture a un impact direct sur le coût de la carte grise et de l’assurance. En effet, plus le nombre de chevaux fiscaux est élevé, plus ces frais seront importants.

Pour la carte grise, le prix dépend du taux régional qui varie selon les départements français et du montant unitaire par cheval fiscal fixé par chaque région. Pour une même voiture, le coût peut varier considérablement en fonction du lieu d’habitation du propriétaire.

Prenons l’exemple d’un véhicule neuf dont le prix est de 20 000 euros avec un moteur diesel de 120 chevaux. Si ce véhicule se trouve dans une région où le tarif unitaire par cheval fiscal est de 45 euros (comme c’est généralement le cas), alors son coût total pour obtenir sa carte grise sera calculé comme suit :

Comment choisir sa voiture selon les chevaux fiscaux

Pensez à bien prendre en compte le nombre de chevaux fiscaux lorsqu’on achète un véhicule. Comment faire pour choisir la voiture en fonction du nombre de chevaux fiscaux ?

Il faut commencer par déterminer son usage. Si vous êtes à la recherche d’un véhicule familial, alors vous pouvez opter pour une voiture avec moins de chevaux fiscaux. Les monospaces sont généralement moins puissants mais offrent plus d’espace intérieur.

D’autre part, si vous utilisez votre voiture principalement sur l’autoroute ou pour de longs trajets, vous pouvez choisir une voiture avec un moteur plus puissant qui sera plus confortable à conduire et consommera moins d’essence.

Les voitures hybrides et électriques ont souvent beaucoup moins de chevaux fiscaux que les véhicules traditionnels. Cela peut être un critère important dans leur choix car cela réduit considérablement le coût de la carte grise et de l’assurance.

Pensez à bien vérifier le nombre exact de chevaux fiscaux grâce au certificat d’immatriculation (ancienne carte grise).