Business

Entrepôt logistique : risques et protection du personnel

Un entrepôt

Quels sont les risques rencontrés par le personnel dans un entrepôt logistique ?

Les risques liés à un travail dans un entrepôt de logistique sont assez élevés tout en restant dans un niveau acceptable pour un travail manuel. Il faut toutefois identifier ces risques pour pouvoir les réduire au maximum. Les chutes font partie de ces risques, souvent causées par l’inattention et cela entraîne des blessures. Il y a également les collisions entre travailleurs ou avec des caisses ou des boîtes. Porter des objets lourds est identifié comme un risque majeur dans un entrepôt avec des conséquences sur le moyen et long terme très important. Le niveau de bruit est aussi à prendre en compte. dans certains lieux, il est très élevé et peut causer des maladies professionnelles. Viennent ensuite des risques comme les accidents dus à l’utilisation de machines en raison de leur taille et leur poids et incendies causés par le stockage de matières inflammables. Pour finir, il existe également des risques liés à la qualité de l’air et également à la température, notamment dans les entrepôts logistiques de froid.

Quels sont les EPI obligatoires et recommandées dans un entrepôt logistique ?

Les équipements de protection individuelle en entrepôt logistique ont une place primordiale dans le quotidien des salariés. Ce qui est obligatoire selon la loi, c’est d’avoir au niveau de la direction, une réflexion sur la liste des EPI indispensable et nécessaire pour assurer la sécurité des utilisateurs de l’entrepôt. Cette liste doit être affichée sur le panneau d’affichage principal. vous trouverez des informations précises auprès d’un fournisseur d’EPI comme RS Components. L’autre obligation est de mettre gratuitement à la disposition des salariés ces EPI, mais également d’en assurer l’entretien ainsi que le renouvellement quand ceux-ci commencent à être abîmés ou hors d’usage. Il est également utile d’afficher aux endroits où ces EPI doivent être portés des affiches rappelant cette utilisation obligatoire. Ces affiches sont souvent composées de simples pictogrammes facilement et rapidement compréhensibles par tous.

Lire également : S’offrir les services d’une entreprise de nettoyage : une solution efficace

Quels dispositifs faut-il mettre en place pour améliorer la sécurité des employés ?

Il y a plusieurs choses importantes à mettre en place dans un entrepôt logistique. Il faut assurer la protection de la tête avec des casques ou casquettes de sécurités avec des visières plus ou moins longues pour se protéger des chocs, et résister au feu ou aux perforations. Il faut faire également attention aux mains pour lesquelles il faut porter une vigilance particulière. Les mains sont essentiellement protégées par des gants pour éviter les coupures. Les yeux sont aussi à protéger pour éviter toute projection chimique, de poussières, ou de rayonnement dans le globe oculaire. Il faut prendre soin de la protection des pieds particulièrement exposés en fournissant aux salariés des chaussures de sécurité adaptées, pour protéger le dessus du pied, mais aussi prévenir les glissades et les chocs répétitifs sur le talon. Pour clôturer cette liste, il ne faut pas oublier la protection de l’audition en portant des caques antibruit ou des bouchons d’oreille afin d’atténuer le niveau sonore parvenant au tympan, et également le port de vêtements adaptés, principalement réfléchissants utiles principalement, dans de zones mal éclairés quand un opérateur est proche d’une machine de manutention en mouvement. En tout cas, outre ces obligations, la formation du personnel à la connaissance des risques est primordiale pour assurer une sécurité globale de l’entrepôt logistique.

A lire également : Un environnement sain et agréable pour rendre ses salariés plus productifs